Qu’est-ce que la glycérine végétale présent dans les e-liquides ?

Un e-liquide peut contenir divers ingrédients : du propylène glycol, de la glycérine végétale, des arômes, des additifs et éventuellement de la nicotine. Mais quelle est l’utilité de la glycérine végétale ? Est-ce une substance dangereuse ? Et quelle est la proportion idéale ?

La glycérine végétale : c’est quoi au juste ?

La glycérine végétale est une composition e-liquide. Ce produit qui contient 99,5 % de glycérol au minimum. Elle est connue pour ses vertus hydratantes et adoucissantes et elle est utilisée dans de nombreuses industries. Elle peut être d’origine animale (graisse, carcasse d’animaux, etc.) ou végétale (palme, soja, colza, etc.). Il est même possible de dénicher de la VG biologique.

D’après les études, le degré de toxicité par inhalation est faible. Le seul cas constaté est l’inhalation à haute dose qui peut engendrer un épaississement de la muqueuse de la trachée. De même, lorsque les e-liquides sont soumis à une température supérieure à 280 °C, cela peut former des composés indésirables à l’instar de l’acroléine, de l’acétaldéhyde et du formaldéhyde. De ce fait, pour une utilisation normale de votre e-cigarette, il n’y a aucun risque.

A quoi sert la glycérine végétale dans la cigarette électronique ?

La base d’un e-liquide est composée de VG et de propylène glycol. La glycérine végétale permet de produire une vapeur plus intense. Elle est donc essentielle pour ressentir le « hit », car elle procure un picotement dans la gorge. Avec une quantité plus importante de VG, le nuage de fumée sera plus dense alors que le PG sert à accentuer les arômes.

Sur le marché, vous pouvez trouver des proportions différentes : 70 PG-30VG, 50 PG — 50 VG, 30 PG — 70 VG, 70 PG — 30 VG… Le 100 % VG est à éviter, car cette dose nécessite une cigarette électronique adaptée. Eh oui ! à forte dose, le VG risque d’encrasser la résistance de votre e-cig.

Quels sont les autres composants d’un e-liquide ?

Si la glycérine végétale et le propylène glycol sont les éléments de base d’un e-liquide, on trouve également dans la préparation d’autres ingrédients. Les arômes ont pour rôle de donner du goût au mélange. On peut dégoter dans les magasins différents parfums : tabac, fruité, mentholé, gourmand ou boisson. Pour obtenir des saveurs personnalisées, il ne faut pas hésiter à se mettre au DIY.

La nicotine est incontournable pour les fumeurs. La dose varie selon le profil : 3 mg/ml pour les fumeurs occasionnels, 6 mg/ml pour ceux qui fument entre 5 et 10 clopes par jour, 12 mg/ml pour les fumeurs moyens et 16 mg/ml pour les gros fumeurs.

Comment fabriquer son propre e-liquide ?